La gestation de l'éléphant

30 septembre, 2020

Détaillons ensemble le processus de gestation de nos amis les pachydermes

Les éléphants sont étonnants à bien des égards. Tout est énorme chez eux, et vous allez découvrir qu'il en va de même concernant leur période de gestation. Combien de temps dure-t-elle ? Peut-on la deviner par des signes extérieurs ? L'insémination artificielle est-elle possible sur les éléphants ? Nous allons de suite répondre à ces questions.

1. Quelle est la durée du cycle menstruel d'une femelle éléphant ?

Le cycle œstrogénique d'une éléphante est compris entre 3 et 4 mois. En conséquence, une femelle éléphante ne peut s'accoupler avec un mâle seulement 3 à 4 fois par an.

Dans le monde animal cela correspond à une fréquence assez basse, et cela rend d'autant plus difficile la reproduction des éléphants dans les zoos.

2. Existe-t-il des signes extérieurs de cycle menstruel ?

Une éléphante ne présente aucun signe extérieur indiquant qu'elle est en chaleur. C'est pourquoi il est important que la femelle et le mâle puissent librement se rencontrer pendant quelques heures, et ce, chaque jour. Bien entendu, en milieu naturel, le problème ne se pose pas puisque les mâles et les femelles se croisent continuellement tout au long de l'année.

3. Comment se passe la reproduction ?

Les femelles éléphants sont généralement prêtes à devenir mères vers l'age de 15 - 16 ans. Un mâle peut sentir quand une femelle est prête à s'accoupler en se basant sur les signes chimiques qu'elle laisse dans son urine et ses excréments. Ces éléments combinés aux cris caractéristiques des éléphantes garantit que tous les mâles alentours sauront que le moment est venu de se disputer ses faveurs.

Les femelles éléphants ont un faible pour les mâles d'un age un peu avancé, car ces derniers n'atteignent pas leur plein potentiel dominant avant 30-35 ans. À cette période, ils connaissent une période de "musth". Le musth est un état périodique chez les mâles éléphants qui se caractérise par un comportement très agressif et s'accompagne d'une forte augmentation des hormones de reproduction.

Une rumeur veut que les éléphants s'accouplent pour la vie. Bien que ce ne soit pas nécessairement vrai, de nombreux zootechniciens ont remarqué qu'ils ne s'éloigneront jamais de leurs partenaires d'accouplement.

4. Combien de fois une éléphante est-elle couverte par un éléphant ?

Lorsqu'une femelle éléphant a ses chaleurs (également appelées œstrus), le mâle s'accouple avec elle quotidiennement pendant une durée de 3 à 4 jours.

Dans un zoo, cependant, le mâle éléphant doit être laissé en présence des femelles uniquement hors période de musth, sans quoi il pourrait se comporter de manière très imprévisible.

Idéalement, le mâle éléphant est placé dans l'enclos où sont gardées les femelles éléphantes. L'accouplement a lieu en présence de tout le groupe familial. Étonnant pour nous humains, il s'agit pourtant chez les pachydermes d'un processus naturel qui semble captiver l'ensemble du troupeau d'éléphants du zoo.

5. Est-il également possible d'inséminer artificiellement un éléphant ?

Depuis quelques années, il est devenu possible d'inséminer artificiellement des éléphants, exactement comme on le fait avec le bétail.

Cependant, l'insémination artificielle ne peut pas ici être qualifiée d'adaptée à l'espèce ni d'anecdotique, car la méthode utilisée nécessite souvent l'utilisation de procédures invasives assez cruelles.

La récolte du sperme d'un éléphant et la fécondation d'une éléphante sont précédées d'un entraînement strict qui nécessite un contact direct entre l'humain et l'éléphant, une cage d'immobilisation ou une anesthésie.

6. Combien de temps dure la gestation ?

Si la copulation est réussie (condition évidente mais nous le précisons tout de même), la gestation dure entre 20 et 22 mois pour l'éléphant de savane d'Afrique et l'éléphant de forêt d'Afrique, et entre 18 et 22 mois pour l'éléphant d'Asie.

Ces fourchettes s'expliquent par le fait que la gestation d'un éléphanteau mâle est plus longue que pour un éléphanteau femelle.
Cette période de gestation, qui représente un maximum de 360 jours, est la plus longue du règne animal actuel. A titre de comparaison, la baleine bleue, qui est pourtant le plus grand animal ayant jamais existé, a une période de gestation d'environ 1 an.

7. Pourquoi la gestation dure-t-elle si longtemps ?

C'est probablement la taille énorme associée au développement lent de l'éléphant qui rendent nécessaire cette période de gestation relativement longue.

Comme nous l'avons déjà vu, l'éléphant est un mammifère très sociable, doté d'un haut niveau d'intelligence, semblable à celui des dauphins et des grands singes.

Les éléphants naissent avec un niveau de développement cérébral avancé, ce qui se révèle indispensable puisqu'ils l'utilisent pour reconnaître la structure sociale complexe du troupeau et pour se nourrir avec leurs trompes si habiles.

Néanmoins, il convient de préciser que jusqu'à présent, tous les processus biologiques à l'origine de la grossesse si longue de la femelle éléphant n'ont pas été entièrement compris.

Mais l'avènement des méthodes d'échographie avancées a donné aux scientifiques et aux vétérinaires un nouvel outil pour suivre plus en détail les grossesses des éléphants, principalement utilisé pour les programmes d'élevage dans les zoos, y compris la fécondation in vitro des éléphants.

C'est ainsi que 17 éléphants d'Afrique et d'Asie ont été examinés dans des zoos du Royaume-Uni, du Canada, des États-Unis, d'Australie et d'Allemagne, dont le Zoo de Whipsnade et le zoo de Twycross, tous deux situés au Royaume-Uni.

L'étude qui en a résulté, publiée dans le journal scientifique Proceedings of the Royal Society B, a montré que l'éléphant a un cycle d'ovulation unique.

Le Dr Lueders y a déclaré que la durée de gestation prolongée était "due à un nouveau mécanisme hormonal, qui n'a été décrit chez aucune autre espèce animale".

L'étude réalisée pourrait conduire dans le futur à la mise au point d'un contraceptif pour contrôler les populations sauvages d'éléphants en Afrique, qui dans certaines zones perdent parfois tout contrôle.

8. L'insémination contre le déclin des populations

L'ovulation est déclenchée par deux poussées de l'hormone de reproduction nommée LH (Hormone Lutéinisante), tandis que la grossesse est maintenue par des hormones sécrétées par plusieurs corps ovariens appelés corps jaune. Si ces termes vous sont familiers, c'est tout simplement parce-que le fonctionnement est similaire chez l'être humain.

Ces connaissances contribuent aux efforts de conservation visant à aider les éléphants dans la nature, ainsi que dans les zoos. Car même si de prime abord les zoos paraissent être un concept cruel, il faut garder à l'esprit qu'ils peuvent être fortement utiles pour sauvegarder des espèces en voie de disparition.

Le Dr Dennis Schmitt est directeur de la recherche et de la conservation au Centre Ringling Bros. pour la conservation des éléphants, qui vise à assurer l'avenir de l'éléphant d'Asie.

Commentant l'étude citée plus haut, il a déclaré : "Non seulement la longue gestation des éléphants est inhabituelle (22 mois), mais le long intervalle entre les naissances (environ 4 à 5 ans entre chaque petit) et le long intervalle entre les générations d'éléphants (en moyenne 20 ans et plus), compliquent les efforts de gestion des populations en déclin des éléphants vivant en liberté et ayant le statut "en voie de disparition".

La recherche peut également aider les scientifiques à mettre au point un contraceptif pour les éléphants. Si certaines populations d'éléphants sont menacées, d'autres ont augmenté, motivant certains à préconiser le contrôle des effectifs par la contraception ou, méthode plus controversée, l'abattage.

9. L'accouchement

À l'approche de la mise bas, la femelle cherche à établir un contact privilégié avec une autre femelle de sa famille afin de se trouver en position de protection pendant le travail à venir.

Parfois, c'est toute la famille qui tourne autour de la femelle en train de mettre bas, la protégeant ainsi de tous les côtés.

Les femelles mettent bas en restant debout. La naissance elle-même est très brève, elle ne dure que quelques minutes. Comme tant d'autres mammifères, les femelles donnent la vie par leur canal de naissance.

L'éléphanteau naît généralement la tête et les pattes avant en premier.

Enfin, les mères consomment rapidement le placenta pour éviter d'être détectées par les prédateurs.

10. Après l'accouchement

Au moment de la naissance, le petit de l'éléphant atteint un poids de 100 à 150 kg pour presque 1 mètre de haut.

L'éléphanteau est presque aveugle à sa naissance, et ses yeux auront besoin de plusieurs semaines pour voir le monde à peu près correctement. Par contre, ils peuvent se tenir debout seulement quelques minutes après la naissance, et sont capables de marcher dans l'heure qui suit.

La mère et les autres femelles guident le petit pour qu'il tète presque immédiatement. La trompe de l'éléphanteau étant encore un peu courte, il utilise donc sa bouche pour téter.

Au bout de 2 jours, les bébés éléphants sont assez forts pour rejoindre le reste du troupeau, qui attend à proximité et ajustera son rythme

Le corps des bébés éléphants est recouvert de poils qui disparaîtront presque totalement avec le temps, au fur et à mesure qu'ils vieillissent. Ces poils aident à refroidir leur corps.

Les bébés éléphants restent très près de leur mère pendant les premiers mois, et boivent leur lait pendant environ deux ans, parfois plus longtemps.

Pendant leurs premières années, le fréquent ramassage d'objets leur permettra d'apprendre à optimiser l'utilisation de leur trompe.

11. A quelle fréquence une éléphante peut-elle donner la vie ?

Une éléphante peut mettre bas tous les quatre à cinq ans environ.

En général, les éléphantes ne donnent naissance qu'à un seul petit à la fois, bien qu'il arrive que des jumeaux apparaissent – phénomène très rare ! Au cours de sa vie, une éléphante peut donc donner naissance jusqu'à 12 petits.

Une vraie leçon

Comme nous venons de le voir, la gestation de l'éléphant est impressionnante à bien des égards, et nous rappelle à quel point certaines espèces animales ont pu des processus biologiques encore plus sophistiqués que ceux présents chez l'être humain. Encore une grande leçon d'humilité pour nous.


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.